Le resvératrol protège des agressions environnementales et du vieillissement

Ce polyphénol se trouve en quantité notable dans le raisin mais aussi dans la renouée du Japon Fallopia japonica (Polygonum cuspidatum), originaire d’Asie orientale, qui est la plante connue pour être la plus riche en resvératrol. Les rhizomes accumulent de 20 à 50 fois plus de resvératrol que les autres parties de la plante.

L’exposition aux rayonnements ultra-violets provoque un stress oxydatif au niveau cutané qui constitue l’un des principaux facteurs du vieillissement prématuré de la peau ou photovieillissement. Les rayons ultra-violets provoquent une dégradation cellulaire avec destruction des fibres élastiques et dégénération du collagène, occasionnant l’apparition de rides. Dans le cadre de son utilisation locale à des fins cosmétiques, le resvératrol a fait l’objet de nombreuses études portant sur ses capacités antioxydantes, anti-inflammatoires  et sur ses effets photoprotecteurs.

Il prévient la production des radicaux libres, notamment émis par les rayons UV, inhibe les enzymes responsables de la dégradation du collagène, stimule la synthèse des anti-oxydants enzymatiques endogènes présents dans la peau, augmente la durée de vie cellulaire en activant une sirtuine (SIRT-1), protéine de longévité présente dans les cellules de la peau. Cette protéine induit l’expression des gènes  codant  les enzymes de réparation de l’ADN et les enzymes antioxydantes, autrement dit,  les gènes augmentant la durée de vie des cellules

Cet actif d'origine végétale étant aussi l’allié des peaux sensibles et irritées, il apaise et nous aide à maintenir une peau ferme et élastique. En nous protégeant quotidiennement des agressions environnementales, le resvératrol est particulièrement indiqué pour prévenir et traiter les signes de l’âge.